Day: February 24, 2015

Pas Pleurer

Pas pleurer: La langue cosmopolite que Lydie Salvayre met avec bonheur dans la bouche de sa maman nous comble, tout comme ce récit à deux voix…ou trois, d’une mère et de sa fille se souvenant de l’été 36 en Espagne en écho à celui que vécut avec horreur Georges Bernanos à Palma de Majorque et qu’il publie dans Grands Cimetières sous la lune