Le site de Sigirya mérite amplement de côtoyer la foule qui se presse pour admirer ces joyaux de l’humanité… Cela se passe de commentaires…. 

    
    
    
    
    
 
Cela dit, elle ne se donnent qu’au prix d’une ascension sous une pluie tropicale et un vent assez fort. Je vous laisse admirer l’ascension et la descente avec des paysages à couper le souffle! Je ne me suis jamais autant félicitée de m’être munie de mes bâtons de marche!

 

tags datant du XIIeme siecle. mais nous n’avons plus le droit d’en faire autant sur ce mur miroir!
  
    
    
  
soaking wet after the heavy rain!

   

  

  

  

  

  

  

  

Je reconnais avoir un immense plaisir à retrouver mes émotions d’Angkor et du Machu Picchu….
  

  

  

  

  

  

  

  

   
    
    
    
    
   

   
    
    
    

La montée explique que l’on mérite la vue!.. Cela dit ceci est un raccourci qui évite la foule, astuce locale pour courcicuiter une bonne partie de l’ascension vers les demoiselles…. Mais l’eussais-je prise, je n’aurais pas eu le plaisir d’une fort agréable conversation avec Léa, prof de lettres classiques et André, l’un des rédacteurs du guide du routard !
    
 

Avec ma ‘nounou’ locale, mon chauffeur précieux et drôle ! Il m’a rappelé Mai, ma guide birmane… Comme quoi la colonisation britannique laisse des traces inattendues! Lorsqu’il m’a rencontrée et appris mon métier et le fait que je faisais de l’aviron, il m’a déclaré que j’étais “multipurpose”…. Une définition que je retiens !   

et maintenant, douche, sieste et massage avant les elephants!