My Cosmopolitan Cities 


  Paris….my city forever, where I opened my mind, eyes and heart!

Montaigne statue rue des Ecoles
   
Paris is…definitely my city. I was raised there and keep coming back with the same feeling of renewed energy and wonderment. Yet some other cities have an equivalent effect on me to slightly lesser degree. I invite you to discover some of my clichés about them here 

    
    
    
   

   

Spring in Paris….
 

   
    
    
  

Geneva, my City….since 1985!

Here’s an account of my visit with Jean Plançon, the historian of the Jewish presence in Geneva: 

  • “Dès le 1er siecle avec legions
  • 1390 autour de l’Eglise St gervais
  • Quartier juif: on considère que Genève a abrité l’un des 1ers quartiers destinés à sa population Juive autour du Grand Mezel 1428-33 chancel/cancel (quartier delimité) un des plus anciens (45 familles-une centaine de personnes) appelé Ghetto (à l’origine une fonderie à Canareggio) ou Juiveries (120 en France, Tolède)
  • 1555 bulle cum nimis absurdum 
  • 1487 interdiction drapiers et médecin 
  • Novembre 1490 suite au déplacement des filles de joie dans le cancel, cela jette le discrédit sur juifs menant à leur expulsion 
  • Ils se déplacent alors à Versoix
  • 1er cimetière juif à Chateleaine (jardins familiaux aujourd’hui )
  • Les Altariens de St Germain louent cimetière à Versoix jusqu’en 1632
  • 1754 présence juive à Carouge à nouveau
  • 1816 retour à Genève mais article 2 interdit aux juifs l’accès â la bourgeoisie genevoise
  • 1857 citoyennete 
  • Jewish club dans bar Grand rue (weitzmann et Buber )
  • Corraterie le terme a pour origine la présence des maquignons (activité traditionnellement Juive) non-citoyens (cf “Pendant les foires, le marché aux chevaux se tenait dans cette rue qui s’appelait “Carreria corrateriae equorum”. L’abréviation était indiquée. Le nom Corraterie peut s’appliquer aussi bien au courtage proprement dit qu’à la course des chevaux. Au XVIIe siècle, le premier manège genevois s’établit à cet endroit et les premiers maîtres d’équitation, en même temps maquignons, étaient appelés des “corratiers”. Le nom de Petite-Corraterie qui était déjà celui de la partie légèrement surélevée et ombragée de la rue, située devant les immeubles Nos 9 à 15, a été également donné en 1952 au nouveau passage reliant la Corraterie à la Cité.” (Jean-Paul Galland, dans son “Dictionnaire des rues de Genève” http://data.rero.ch/01-1071672 , cité par le site de la Ville de Genève)
  • Carouge comte de Veyrier synagogue sur le Marché 
  • 1788 Creation de la communauté juive de Carouge
  • Gare, ONU, Aljanbra Jules Flegenheimer juif cousin d’Edmond Fleg qui a francisé son nom . Riche famille qui a soutenu Genève les Pitoeff
  • 1559 académie qui devient en 1874 une université (poignée d’étudiants en langue minoritaire) tablent sur la venue des anglo-saxons mais ce sont les étudiants orientaux. (Empire russe et périphérie ottomane)qui s’y inscrivent en raison de numerus clausus et femmes interdites dans leurs pays d’origine 
  • 1885 44% d’entrangers
  • 1910 1438 étudiants 65% orientaux 45% russes 80% de confession juive en médecine (russes ) droit et lettres (bulgares )
  • Femmes autorisées 50% contingent en 1910
  • Lina Stern 1ère prof femme retourne à Moscou et enfermée sous les purges stalinienne
  • Manuel Dayanof chef de file des anarchistes juifs et dramaturge à l’origine du passeport Nantzen pour apatrides 
  • Liebman Hersch bundistes opposé à Lénine un des plus grand philosophes 
  • Edgar Milhaud
  • 1874 naissance de la clinique ophtalmique Rothschild créée àà Genève avant d’être déplacée à Paris
  • 43% des doctorats entre18 76 et 1914
  • 1897 Bund créé en Lituanie 1903 établissement du HQ à Genève 
  • Yiddisher Arbeiter créé à Genève qui est le grand centre mondial de l’imprimerie notamment yiddish 
  • Sionistes: intellos fuyant la Russie parallèlement aux sociologie-demo bundistes qui prônent le maintient de la diaspora
  • Democratic Faction de Weitzmann créé ici ainsi que l’élaboration de l’Université de Jérusalem  
  • Kaouchka et petite Russie autour de Plainpalais
  • 1852 terrain offert par rep canton pour la synagogue (seul édifice à l’époque)

Autres références: 

  • Nordmann Achilles, Geschichte der Juden in Basel, Basler Zeitschrift fur Geschichte und Altertumskunde,1914.
  • Laurence Leitenberg

Aix-en-Provence, so 17th century….


SÉVILLE Andalousia