Chroniques Covid Chronicles Day 17

On a toujours envie de ce qu’on n’a pas! Habituée à travailler et à être dans le train ou l’avion à longueur d’année, j’ai envisagé avec gourmandise un moment de pause dans mon existence avoir le temps de lire, de regarder des opéras, des films…Alors finalement mon rythme de lecture est sensiblement le même que lorsque je travaille dehors et que je passe mes week-ends à Paris ou ailleurs avec mon amoureux. Comme quoi le confinement ne change pas réellement mes habitudes.

Au chapitre des mauvaises nouvelles, j’ai appris que la France a atteint les 2000 morts, que des femmes (et probablement des enfants) sont battues et que les solutions proposées (pharmacie ou grandes surfaces) ne résolvent rien. J’ai aussi été dévastée d’apprendre la mort d’une jeune fille de 14 ans mais dans le même temps on expliquait qu’elle était morte en tenant la main de sa mère et de sa sœur. Je trouve injuste, même si c’est peut-être dans l’ordre des choses, que des vieillards meurent seuls alors que les enfants peuvent être entourés. Je ne dis pas qu’il ne faudrait pas qu’il soient entourés, bien au contraire, je dis qu’il faudrait que les vieillards le soient également.

Je m’aperçois également que je mets beaucoup moins la radio qu’en temps ordinaire. Je savoure le silence. Je ne mets la radio que pour cuisiner (je ne saurais pas cuisiner sans radio tout comme je ne sais pas conduire sans radio !) Mais à part ça je l’aimais de moins en moins. Peut-être la lassitude de la litanie des morts,Peut-être le sentiment d’un puissance, peut-être simplement un retour au calme…

Mon préféré…par Artemisia Gentileschi

Hier soir une de mes amies a proposé un jeu de remue-méninges Qui a eu un tel succès que je ne résiste pas à l’envie de le partager ici. Je vous laisse le cogiter et me mettre vos réponses dans les commentaires. C’est là également que je mettrai la solution si vous la demandez. Je ne saurais trop vous conseiller de chausser vos lunettes et de tout regarder.

Mon amoureux m’a fait un cadeau extraordinaire ce matin, sachant mon amour pour le thème de Judith et Holopherne (je fais collection !) en m’envoyant ces merveilleux tableaux vivants du Malathéâtre. C’était saisissant d’ailleurs, aujourd’hui presse que tous les envois peut-être artistique, théâtre, musique, tableaux…

Ma journée fut fort paresseuse, bien que levee tôt avec toutes les intentions de sortir, je suis finalement restée à la maison À faire la cuisine, beaucoup de légumes préparés de diverses façons crus ou cuits avec des germes délicieux!

et une énorme salade de fruits. Après ma sieste et avant d’ailleurs je me suis plongée dans Brunetti et d’ailleurs je m’apprête à me retourner. Entre-temps j’ai préparé deux cours et organiser les soutenance par vidéo conférence de quatre de mes élèves.

Voilà les nouvelles d’une journée très tranquille, attristée par un provisoire dont on ne voit pas le bout à cause d’un repas chinois par trop exotique! Je ne sais pas comment nous expliquerons cela dans 50 ans…. J’ai cependant passé un véritable week-end de farniente! Portez-vous bien, les amis, vous m’êtes tous précieux !

2 replies

  1. tellement contente de faire partie de tes amis !!! Ces tableaux sont d’un réalisme, on sent une vraie jouissance à tuer !

    Like

    • Lol 😂 Je reconnais que cela inquiète parfois marque mais je suis vraiment fasciné par le thème de Julie Judith et Holopherne suivi de très près par tous les martyrs de St Sébastien à St Laurent etc… je ne suis peut-être pas passée loin de la meurtrière en série… faudra que je m’allonge sur un divan 🤣😂

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s