Chroniques Covid Chronicles Day 42

40 deuxième jour, le premier après Figaro… J’ai passé une journée un peu groggy mais la vie continue, juste un peu plus triste parce qu’on a pas un petit chat qui vous court entre les jambes ou qui s’installe sur vos papiers….24 heures déjà…

Tout comme hier, j’ai eu une journée extrêmement chargée professionnellement. Hier, j’avais eu le temps le matin d’aller marcher très tôt au bord du lac (ce qui explique mon choix d’illustrations), d’acheter du poisson chez mon pêcheur

 

 

 

 

avant de passer un peu plus de six heures devant mon écran à faire passer des soutenance de mémoires.

Aujourd’hui, j’ai dû y passer environ 10 heures. Il est un peu plus de 22 heures et j’ai terminé mon cours il y a une demi-heure. Cours est un bien grand mot puisque nous venons d’apprendre que les oraux n’auraient pas lieu et donc j’ai attelé mes élèves à la préparation de leur écrit. Mais ce midi j’ai été prise d’une frénésie de cuisine, la véritable «comfort food» avant d’aller rejoindre mes élèves qui sont légèrement désorientés à la veille d’examens qui vont ou ne vont pas se tenir. Le virus a ceci d’extraordinaire que toute certitude s’effondre comme un château de cartes. Je sens le désespoir de mon directeur qui ne gère rien il doit se contenter de transmettre des directives prises au sommet…

Galerie de portraits : Il est temps de reprendre cette douce habitude pour évoquer la douce mais déterminée Camille. Cette amie relativement récente (nous avons fait connaissance en préparant l’anniversaire d’Ingrid il y a cinq ans) est à la fois parfaite, accomplie, intelligente et chaleureuse. Avocate de formation, elle a toujours tout lu, a une passion pour le Japon (nobody’s perfect 🤣), fait partie de mon petit groupe du marché du samedi avec lequel nous refaisons le monde. Elle est l’incarnation de ce qu’est la femme suisse indépendante, par son charme et sa diplomatie. Comme toutes mes amies, je l’admire infiniment et ai une immense tendresse cette grande dame.

Un lys parmi les roses

Sinon dans les goodies du jour l’ébahissement devant les queues pour McDo domine, l’alcool reste également une valeur sûre… avec l’inénarrable bouffon aux commandes de la plus grande puissance de papier 🧻 ! Mais la palme revient à ce milliardaire genevois capable de faire de l’argent sur le dos de la pénurie de masques. Expliquez-moi juste pourquoi lui y arrive et les pays européens rament….!!! Je trouve cela nauséabond et l’ai écrit sur ma page FB.

Exams 2020
Americans confronted to our new confusing virtuality (reality is overrated)
Indian chef, just because

Bonne nuit les amis et merci de tous vos mots tendres de réconfort et de vos témoignages d’amitié qui font chaud au cœur, je vous aime 🥰!

Categories: cosmopolitan

Tagged as: , , ,

2 replies

  1. Ma chérie, je te sens déterminée à aller de l’avant, avec évidemment de la tristesse du vide laissé par Figaro. Quelle magnifique portrait de Camille ! et quelle belle photo ! le festival de blagues, quel bonheur ! t’embrasse

    Like

  2. Merci Daphné pour ces chroniques, et bravo pour le portrait de CamilleVoici la découverte de ce matin, je ne sais pas si tu l’as aussi reçueAlors santé dans tous les sens du terme et à bientôt. FEnvoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s