Mise à jour: ma bibliothèque.

À toute chose malheur est bon, nous sommes le 3 juin et ma bibliothèque romanesque est à jour. Reste encore la bibliothèque des sciences humaines qui, elle, est thématiquement plus ou moins ordonnée. Mais pas réellement classée méthodiquement.

Comment réorganiser ma bibliothèque ? La décision fut difficile à prendre dans la mesure où elle avait un peu poussé à la ‘va comme je te pousse’ et sans le COVID-19, elle serait certainement restée dans cet état, mais voilà, le Covid est passé par là.

Certes je vais toujours séparer la recherche sociolinguistique, juridique et littéraire du roman mais que faire des Pléiades, des livres pour enfants, des romans policiers tous ces excellents ouvrages mais pas réellement de la littérature ? J’ai finalement opté en faisant une bibliothèque de rompols comme les intitule Fred Vargas, une autre concernant les livres de recettes, une section poésie et à ma grande honte elle est vraiment minime, et enfin j’ai évidemment des ouvrages étudiés avec mes élèves et les manuels…Et évidemment deux sections concernant l’art mais surtout les voyages! J’ai même une section d’ouvrages que j’adore, typiquement anglais regroupant PG Wodehouse, Georgette Heyer, Dorothy Sayers and Miss Read!

Quant la partie recherche et sociolinguistique, j’ai conservé la division thématique en philosophie générale, Australie, Canada, USA et culture tout en gardant le corpus théorique linguistique et sociolinguistique ensemble. Vous retrouverez sous Bibliographie l’ensemble des ouvrages que je possède et un certain nombre que j’ai compulsé (environ 2020 ;.)) ou de conférences auxquelles j’ai assistées. Le résultat de ma réorganisation…le voici! Tous les ouvrages ont leur place et s’ils ont trait à la sociolinguistique ou à mes recherches

If the pandemic starts again, you might get here a list of all my novels but I doubt it since it comes and goes as I lend or borrow books from my mom’s library first of all (and does she ever reciprocate?!) and usually share with friends my novels which might end up staying at their new place which isn’t a big issue (if it is, I scream!).

Discussing this, I even discovered I’m not the only one, by far, who breaks the back of her books to read it more at ease. I actually despise anyone who sacralises books. These are objects who need to bear your marks, scribbling and other nasty treatments according to me. Anyone too respectful of books is usually someone who has an unhealthy connection to literature. It’s my own opinion and of course you don’t have to share it…you’ll simply go down in my esteem lol

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s