Auditeurs sachant auditer, ça n’est pas pour me vanter mais…

….L’excellentissime Philippe Meyer qui anime notamment sur France Culture une chronique éponyme vient de lancer un concours qu’il me faut absolument relayer. Vous pourrez retrouver sa chronique du 10 octobre 2012 en cliquant sur ce lien.

Cet admirable “toutologue” qui éclaire mes matinées par son éclectisme et sa fantaisie servis par un français savoureux relatait ce matin l’interview sur Canal de Tommy Lee Jones. L’acteur américain répondait à l’humoriste (bon…je ne le connais pas mais si c’est un humoriste il n’avait pas fait dans la dentelle) Mouloud Achour qui comparait les “tapettes” (acteurs américains en faveur d’Obama) aux “expendables” (ceux en faveur de Romney). Je suis sûre qu’il y a là-dessous une relation avec le film Expendables mais comme il n’y a pas l’ombre d’une chance que j’aille voir un film de ce genre, je vous laisse le soin de commenter l’intérêt de ce dernier.

Toujours est-il que face à une telle question, qu’il posa en assassinant au passage pour mon plus grand délice ses confrères de Canal , l’adorable mais peut-être plus sociologue que linguiste Philippe Meyer posa la question suivante et vraiment intéressante:

Comment traduire de manière la plus incisive et fidèle la réponse en forme de soufflet de l’acteur américain: “I wouldn’t dignify this question by answering it”

L’honnêteté intellectuelle et un vague sens de la grammaire anglaise m’ayant poussée à écouter l’original, je signale à mon chroniqueur favori que TLJ a en fait dit, comme je le subhodorais:

“I’m not going to dignify this question by answering it”

donc, oublions ce surprenant conditionnel qui posait en lui-même un problème de plus dans cette traduction et concentrons-nous sur la traduction de la phrase originale….

Personnellement et tout à trac, je traduirais par:

“je ne ferai pas l’honneur d’une réponse à une telle question” ou peut-être “Votre question ne mérite pas que je lui fasse l’honneur d’une réponse”

Mais c’est peut-être à la fois trop insultant et trop formel….et puis, honneur et dignité sont-il du même registre, qu’en pensez-vous, chers collègues? Philippe Meyer ayant lancé un appel à traduction, je fais à mon tour appel au Groupe des Sociolinguistes sur Facebook à y répondre. Voyons ce que vous aurez à proposer à mon bien-aimé toutologue et en attendant….

…Le Ciel vous tienne en joie!

PS. Quelques seaux d’eau à ce même moulin:

It’s too preposterous to dignify with an answer

W. Allen, Whatever Works (2006)Mais surtout divine surprise…

…WoW TLJ actually quoted a song by Koufax! click here for the lyrics reference

Living Alone (correct Lyrics):
I’m not up for going out
At least not with the current crowd that you’re hanging out with
And this is just to prove a point
Without saying it out loud
You said we’d need to leave town

And I’m not going to dignify
That question with an answer
No, I’m not going to dignify
That question with an answer

As there are not too many things
In that I think you won’t understand (x2)

I think I have the right to grow
And that derives from living alone
I think I have the right to grow

I’m sorry if I have been
Said I’m sorry to you
That was coming later
And I’m sorry if things have been starting to improve
That I promise is never assumed

I think I have the right to grow
and that derives from living alone
I think I have the right to grow

And that’s the only price for living alone