I’ve always been fascinated by untranslatable expressions such as the French

Cucul la praline

Ou en judéo-arabe tunisien 

Charchouna, zoufri et Mentschouech 

Voire 

le Bobet suisse ou le Ch’ha/ Go’ha universellement arabe….

And I recently came across the link of a website which deals with a few of them (click on the link)

Quelle ne fut donc pas ma surprise lorsque mardi matin, ma très chère amie Ingrid, la chaleureuse, la fidèle parmi les fidèles, est venue m’apporter ce magnifique cadeau de “non anniversaire” Édité et illustré par la cosmopolite Ella Frances Sander


I cannot resist the immense pleasure of sharing some of my favorite without which I wonder how I managed all these years.  These feelings were famiiar although I couldn’t find the right term associated to them.

Je ne compte pas vous dire de quelle langue il s’agit  et vous laisse le découvrir par vous-même en vous vous achetant ce remarquable opus soit en version française soit anglaise (sauf si vous insistez vraiment et à titre exceptionnel…)

Enjoy !!!!

Tout d’abord l’état d’esprit qui me qualifie probablement le mieux:

Ensuite ce moment que j’aime tant partager avec mes amis ….

Then this amazing feeling, alone in my kitchen, more often than not half naked, when I’m starting to prepare a meal in which I put more of my heart than of my culinary knowledge !

The previous two naturally lead to the next two expressions 

J’ai aussi découvert que le Japon, pays qui m’est parfaitement culturellement étranger même si je l’ai visité à plusieurs reprises et si j’y ai d’excellents amis, a des expressions absolument extraordinaires et précieuses telles que 


Mais d’autres langues m’ont également permis de mettre un nom bien doux sur certains sentiments doux-amers:

Some funny expressions which characterize our very day technologically invaded life 

Cette expression qui me rappelle c’est excellent titre de Delerm La première gorgée de bière

Les délicieuses expressions yiddish telles que Oy vé, to schlepp, a schnorrer which is far from being translated into a sigh, Le fait de (se)traîner, beggar ou mendiant and of course the world word award winners

mais aussi Mazal Tov….tellement plus festif et emphatique que félicitations ou pire congratulation!

Let me finish as I began with another notion of travel across our humanity




Alors merci Ingrid pour ta chaleur internationalement  helvétique et merci aussi à Anita et Michel qui savent toujours me faire retrouver ce goût si particulier d’œuf-mayo comme seule la France peut nous en procurer….

Post-Scriptum (due to immediate reactions to this post):

N’hésitez pas à envoyer vos suggestions dans les commentaires ou sur FB! Please send further expressions in the comments to this post or on FB! 

Here’s the sequel:

Mettre du beurre dans ses épinards 

Cacher la merde au chat

La panosse tellement plus expressive qu’une serpillère 

…à vous de jouer et merci à Ingrid et Momo pour leur participation initiale, spontanée et chaleureuse comme eux !!!!