En affectueux souvenir d’Edmonde Charles-Roux qui nous a quittés cette année.

J’en rêvais…depuis mes lectures d’adolescente…mais plus tournée vers l’Atlantique, j’attendais ce “bon moment”…certes Taormina fut un enchantement, parfait mélange de nature et culture touristique jetset…certes Stromboli fut la Sicile des éléments naturels, de la Pacha Mama…mais ici à Palerme où je suis arrivée terrifiée en pleine nuit noire en raison d’un Éole capricieux dans des rues désertes après une interminable série de tunnels…ici à Palerme je suis de retour chez moi, dans la symbiose la plus incroyable des cultures et des civilisations jamais expérimentée (par moi…).

Comment vous dire? La Mer…veilleuse depuis la plus haute antiquité en a fait un tel carrefour qu’on a beau remonter on trouve toujours un substrat dans lequel est venue se fondre la civilisation suivante…Étrusques Phéniciens, Grecs, Juifs et Arabes côte à côte (dans des quartiers adjacents) quand ce n’était pas main dans la main au service des rois Normands, Français, Espagnols…toutes ces cultures se côtoient et viennent éblouir nos yeux ébahis de constater à quel point la tolérance bien comprise profite à tous!

J’ai souvent évoqué ici ma fascination pour les Normands et leurs ancêtres vikings que je ne cesse de traquer de l’Ile de Man qui partage son emblème à l’Islande en passant par le Canada…prochaine étape à l’Anse aux Meadows…et mon attirance pour le villégiature de mes ancêtres en pays arabes n’est pas innocente dans ce choix d’explorer l’art Médiéval (autre passion) arabo-normand…tout un programme ! De la sublime chapelle Palatine dans le château des rois Normands à la Cathédrale de Montreale, véritable chef-d’œuvre d’accomplissement architectural autant qu’affirmation de la détention du pouvoir politique par l’intercession du Divin du Roi Roger notamment. Il faut lire ces trésors d’architecture comme autant de pages d’histoire à entrées variées selon le public qui les parcourt.

Y compris quand l’art contemporain côtoie l’art sacréOn m’avait parlé d’une ville sale et je la trouve impeccable …digne, même dans un certain délabrement noble qui témoigne et respecte le passage du temps.Sociale et en colère avec raison … et en grève peut-être au nom de traditions ancestrales…pour cause de fermeture ou contrôle des zones de circulation, Patrimoine de l’UNESCO oblige (car cette organisation n’a pas toujours été ce centre de l’imbécilité aveugle qui a permis de voter une résolution niant la relation entre Jérusalem et le judaïsme …).

Certes, le temps est inhabituel au point qu’on trouve des arbres en fleurs et en fruits…et une richesse de produits d’une saveur et d’une fraîcheur incomparable mais c’est surtout la variété  des architecture romanes normandes panachées de byzantinisme qui nous sidèrent et nous font réellement ressentir le passé qui reprend vie…à Montreale en particulier

Thomas Beckett figure parmi les apôtres …! Autre preuve d’esprit de conciliation Normand!
jusqu’aux saveurs identiques à la cuisine de mes ancêtres avec cette caponata et ces boulettes de poisson…

Les guerres de religions n’ont pas épargné Palerme mais ces guerres se sont faites à coup d’architecture qui font réellement de cette ville un joyau d’une humanité où la foi produisait le meilleur et respectait la différence comme dans cette Eglise des Eremiti œcuménique  dans laquelle un lieu de prière était réservé aux artistes berbères musulmans et à une époque où les juifs écrivaient en caractères arabes !

Ce qui importe c’est que la vie et l’artisanat se perpétuent et que la Sicile éternelle conserve son âme…en chanson!

Voilà ce qu’est le vrai luxe!!!
Et dans toutes les langues y compris celle de la Giudecca où la synagogue s’appelait Meskita….sans oublier cet humouret la gentillesse de tous, à commencer par mon enthousiaste guide Virginia, mes copains Gina, Marie-France, Francesco (et tous les aficionados de cette île) jusqu’à la charmante vieille dame au Teatro  Massimo qui a vainement tenté de me faire la conversation, nullement rebutée par mon italien d’arrière-cuisine et qui m’a gratifiée d’un sonore baiser …pour tous les Français !!!! Viva Sicilia, antique, médiévale, classique, baroque, art nouveau ….tant que cela reste beau!