C’est certes un lieu commun…et pourtant une telle réalité que ce pays étonnant qu’est l’Islande…une véritable révélation !   

 
J’aurais vu ici des musées fabuleux, de l’humour et de l’art à tous les coins de rues,

   

  

 des aurores boréales,

 la queue des baleines, un lagon bleu de chaleur silicée, l’impression d’observer ce pays par effraction …l’admirer dans toute sa sensualité….ce n’est qu’en retrouvant sa culture originelle….cette autre Tynwald qui s’appelle ici d’un nom aux consonances fort proches Þingvellir ( sí on le prononce en islandais….) 

    
   
Situé sur la faille tectonique du Þingvellir National Park ….tout un symbole pour cette farouche indépendance qui vient de tourner le dos à l’Europe….ce n’est que depuis lors que j’ai compris pourquoi la magie opérait ….

    
    
  Avec cette nature qui ici a tous les droits…  
Et de l’eau…glaçant la mousse de l’Hotel de ville de Reykjavik,

   

 En averses, en cascade, en geysers….qui tombe de pluie en neige ou s’étend devant notre regard, bouillonne sous nos pieds..

  

  

  

La neige qui se décline en tant de mots….

  

  

  

 ,en mer et en rivières, cette herbe et cette mousse….    
   
Mais surtout, ce bouillonnement qui n’est pas qu’intérieur  

     
    
    
    
    
   
Et des livres…partout, toujours ! 

 

Le moyen, après cela, de ne pas succomber au charme sans pareil de ce véritable miracle qu’est ce pays…?